Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Vie de chien (Le musée des avenirs possibles)

A Loving, Faithful Animal : tel est le titre du premier roman de l'australienne Josephine Rowe, connue jusqu'alors pour ses deux recueils de nouvelles. Le livre est devenu Le musée des avenirs possibles en français, publié par Actes Sud. Traduction étrange, ma foi, qui oublie la référence à l'animal en question, un chien recueilli par Jack, le personnage central du roman. La mort du premier va provoquer le départ du second, celui-ci abandonnant toute sa petite famille, dans un coin perdu d'Australie. Dans chacun des 6 chapitres, Jospehine Rowe va braquer le projecteur sur les proches de Jack, vétéran du Vietnam, sujet à la dépression et aux violences domestiques. Le livre est difficile, très noir, voire glauque, et se caractérise surtout par un style difficile à définir, réaliste et abstrait à la fois, avec des phrases qui n'aboutissent pas toujours et se voilent d'une poésie ardue, due sans doute au texte original, parait-il saturé d'argot australien. On a du mal à se passionner pour des personnages autant blessés par cette vie de chien et dont la psychologie semble parfois impénétrable. Un portrait de famille dysfonctionnelle, thème plutôt récurrent dans la littérature des Antipodes, mais dont on a beaucoup de difficulté à saisir toutes les nuances dans un livre construit davantage comme une suite de longues nouvelles que comme un véritable roman. Ceci dit, les lecteurs anglo-saxons ont en général plutôt aimé ce récit, alors ...

 

9782330097196.jpg

 

L'auteure :

Josephine Rowe photo 1 website.jpg

 

Josephine Rowe est née en 1984 en Australie. Elle a publié deux recueils de nouvelles.



15/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres